• @boutiquelocale

Passion seconde main - Ma routine



Acheter seconde main est devenu un réflexe lorsque j’ai un besoin ou une envie de nouveau. Ça fait maintenant plusieurs années que je magasine à 90% du temps seconde main et cette façon de réduire ma surconsommation est probablement ce que je fais de mieux et de plus concret pour l’environnement. Que ce soit pour la déco de mon chez moi, pour renouveler ma garde-robe ou seulement pour me garder inspirée, les friperies ou sites de vente usagée sont une belle façon de diminuer son empreinte écologique. Ce qui aide aussi à consommer de façon responsable, c’est de donner, d’offrir, de participer à la consommation circulaire. N’oubliez pas que derrière chaque trouvaille, il y a une personne qui a pensé à vous. Ayons le réflexion d’acheter seconde main mais aussi, en retour, de prendre le temps d’offrir seconde main.


Un de mes grands plaisirs est de retourner une trouvaille de friperie lorsque je l’ai aimée, portée et utilisée, afin qu’une autre personne puisse l’apprécier autant que moi en tombant sur l’item en question, la première fois. Je me demande souvent à quelle vie ma trouvaille en est, j’aime espérer qu’elle en a eue au moins 12 et qu’après moi, elle continuera de se faire choisir par de nouvelles familles.


Je comprends que plusieurs soient réticents à acheter des articles ayant appartenues à ‘on ne sait qui’, notamment pour des raisons d’hygiène évidentes. Voici donc quelques petits trucs qui m’aident à m’approprier mes nouveaux trésors:


La lessive et les odeurs naturelles

La lessive est la première destination vers laquelle mes trouvailles se dirigent lorsque je reviens d’une friperie. Je fais une brassée avec les vêtements usagés pour m’assurer qu’ils soient bien propres. Ensuite, je mets quelques gouttes d’huile essentielle de lavande sur mes balles de séchage et je fais sécher le tout.


Le vaporisateur maison à la lavande

Parfois, les plus sensibles le remarqueront, l’odeur de friperie persiste sur le tissu, j’utilise donc un vaporisateur maison que je fais très simplement à base d’eau, d’alcool et de lavande. Je laisse suspendre les vêtements et les vaporise afin de leur donner une nouvelle odeur (ma préférée).


Intégrer les vêtements à la garde-robe

Ma technique Marie Kondo n’est pas encore bien à point mais, lorsque de nouvelles trouvailles toutes propres arrivent chez moi, j’adore les plier et les ranger. Certains vêtements seront accrochés à la pôle, d’autres rangées dans mes tiroirs. J'adore agencer mes vêtements seconde main de différentes époques et de différents styles aux vêtements que je possède déjà. Mes trouvailles apportent souvent de nouvelles textures et de nouvelles couleurs à ma garde-robe.


Propager la bonne nouvelle

Mon bout préféré, convaincre tout le monde que c’est tellement accessible de magasiner seconde main et qu’il y a beaucoup de beaux objets à rapporter à la maison. Le nombre de fois qu’on me dit « wow, c’est tellement beau, où l’as-tu trouvé? » et moi, de répondre fièrement « dans une friperie! ». Partagez vos friperies, il y aura toujours assez de trouvailles pour tout le monde.

Sur une autre note, le magasinage seconde main permet de découvrir tellement plus que des vêtements. Voici ce que j’aime chercher lorsque je magasine dans des friperies:

  • Décos (cadres, vases, tapisseries, paniers)

  • Textiles (nappes, draps, napperons)

  • Vaisselles (coupes à vin, assiettes, bols à salade, ustensiles en bois)

  • Meubles (table de nuit, chaises, table de salon)

  • Électros (fouet électrique, croc pot vintage, bol à fondue)


Le seconde main c’est de trouver la perle rare mais, aussi de donner ce qui a, autrefois, fait votre bonheur. Les objets et vêtements en bons états ne vont pas à la poubelle, pensez à la prochaine personne qui sera plus qu’heureuse de tomber sur vos dons.